05 novembre 2014

Fondue chinoise

"L'automne est là...l'été s'en va...." Vous connaissez la chanson?
Malgré une petite lueur d'espoir avec un redoux qui laissait espérer un bel été indien, l'automne s'est finalement bien installé avec ses jolies couleurs et les premiers microbes ont aussi pointé leur bout du nez!
Nous avons nombre de fois failli céder à la tentation de la fondue savoyarde, mon pêcher mignon, mais la raison nous a rattrapé à chaque fois.
Qu'à cela ne tienne, nous avons quand même fait une fondue, mais chinoise pour cette fois, les enfants en raffolent, enfin je crois plutôt que ce qu'ils aiment c'est pêcher avec les petites épuisettes ;-)
La fondue chinoise consiste à faire cuire soi-même des viandes, poissons et légumes dans une épuisette que chacun trempe dans un bouillon placé au centre de la table le tout accompagné d'une sauce à base de saté.
L'avantage c'est que vous pouvez l'agrémenter selon vos goûts: viandes, poissons, fruits de mer, légumes...
L'inconvénient est qu'il faut être équipé d'un appareil à fondue spéciale que vous pouvez trouver dans les épiceries asiatiques; à une époque, Téfal commercialisait un appareil pour fondue océane similaire.

En ce qui concerne la préparation, elle consiste à préparer un bouillon, découper les viandes, poissons et légumes et préparer vos sauces.
Au moment de passer à table, il ne vous restera plus qu'à disposer le tout au centre de la table et de profiter d'un bon moment de convivialité autour de la fondue.



Temps de préparation: 2h
Nombre de parts: 6


Ingrédients:
4l eau
2 cubes de bouillon de volaille dégraissé
1 oignon
1 navet blanc long
4 carottes
1/2 chou chinois
50 grs de champignons noirs
400 grs de boulettes de seiche, poisson ou crevettes
300 grs de boeuf
300 grs de saumon
300 grs de filet de poulet
300 grs de crevettes
vermicelles de soja


Afin de faciliter la découpe de vos viandes et poissons, mettez-les au congélateur et sortez les à température ambiante 2h avant de les découper.
Mettez les champignons et les vermicelles de soja à tremper dans de l'eau, ils vont ainsi se réhydrater.
Commencez par préparer le bouillon en ajoutant l'oignon, les carottes et le navets coupés en rondelles ainsi que les boulettes coupées en 2, elles donneront du goût  votre bouillon.
Les puristes préfèreront sans doute utiliser un vrai bouillon, pour ma part, j'utilise juste des bouillons cubes pour aromatiser.
Ajoutez les champignons coupés en 4.
Laissez mijoter votre bouillon à feu doux pendant 1h.
Pendant ce temps, découpez vos viandes et poissons à peine décongelés en tranches très fines; vous pouvez aussi le faire à la trancheuse si vous en avez une.
Disposez le tout harmonieusement dans un plat, avec le chou émincé et les vermicelles de soja.

Au moment de passer à table, il ne vous reste plus qu'à verser votre bouillon avec les légumes et les boulettes dans l'appareil à fondue que vous déposerez au centre de la table, avec le plat de viandes et poissons et une sauce au saté.






02 septembre 2014

Royal au chocolat #CAP Pâtisserie

Aujourd'hui c'était la rentrée des classes pour beaucoup...ce sera aussi la mienne! Après de longs mois de silence, me voilà de retour sur la blogosphère culinaire avec pleins de nouvelles recettes et surtout une grande nouvelle que je voulais partager avec vous...
Me voilà diplômée depuis Juillet d'un CAP de Pâtisserie!!! Je n'en avais pas parlé avant car tout s'est enchaîné très vite: l'inscription au dernier moment, des longues soirées à travailler dans ma cuisine, tous les soirs pendant 6 mois, beaucoup de difficultés rencontrées, des doutes, des grands moments de satisfaction et surtout la fierté d'avoir relevé le défi de le faire en candidat libre.

Autant vous dire que les prochaines recettes risquent d'être plus sucrées que salées, mais ma passion pour la cuisine est toujours là, même si la pâtisserie a pris un peu le dessus pour le plus grand plaisir de mon entourage.
J'en profite d'ailleurs pour remercier tout ceux qui m'ont soutenu, mon chéri, mes enfants, mes amis et mes collègues qui se sont tous prêtés au jeu et ont joué les cobayes critiques!!
Bien entendu, maintenant que j'ai acquis les bases, je vais me lâcher pour extrapoler tout ça :-)

Toutes les recettes de CAP que je vais publier sont tirées des fiches techniques des sujets des années précédentes, mais mon but est de retransmettre ces recettes avec des termes simples et non pas du jargon d'apprentissage afin que cela reste accessible à tout le monde et pas seulement aux candidats au CAP.
Il y existe déjà de nombreux blogs et sites internet pour cela et n'ayant pas suivi de formation spécifique, je ne prétends pas avoir toutes les connaissances suffisantes pour transmettre en tant que professionnelle.

Avant de vous lancer, je vous conseille dans la mesure du possible d'utiliser des produits de qualité et du matériel adapté, bien sûr on peut toujours "faire avec les moyens du bord" mais pour l'avoir testé, je vous garantis que vous y gagnerez beaucoup!
Pour les lyonnais,vous pouvez vous fournir aussi bien en matériel qu'en épicerie chez G. Detou, rue du plat, une vraie caverne d'Ali Baba à des prix très intéressants, pour des produits de qualité souvent moins chers que sur le net.

Pour ma première recette CAP, je vais partager avec vous la recette du Royal au chocolat, un entremet fait et refait, pendant mon entrainement car il fait partie des préparations à maîtriser.
Ce gâteau peut paraître complexe au premier abord, mais finalement il est assez facile à réaliser et surtout il ravira à coup sûr tous vos invités et surtout les fans de chocolat.
Il se compose d'une dacquoise à la noisette surmonté d'un praliné croustillant et d'une mousse au chocolat, le tout recouvert ou non d'un glaçage miroir au chocolat.
Ici je vais partager la recette de la mousse "simple" et non de la "pâte à bombe" plus technique que je réserve pour un prochain article.



Temps de préparation: 2h
Nombre de parts: 8


Ingrédients:

Dacquoise
125 grs de blancs d'oeufs
35 grs de sucre semoule
90 grs de sucre glace
75 grs de poudre de noisette
20 grs de fécule de pomme de terre

Praliné croustillant
40 grs de couverture lactée (chocolat au lait)        
160 grs de praliné noisette
(ou 200 grs de pralinoise Nestlé pour remplacer le chocolat + le praliné)
80 grs de feuilletine (crêpes dentelle)

Mousse au chocolat
300 grs de couverture noire 70% (chocolat noir)
600 grs de crème liquide entière


Matériel spécifique:

cercle à entremet hauteur 4.5cm, diamètre 20cm
rhodoid
spatule inox
poche à douille
douille unie n°12


Préchauffer votre four à 180°C.

Commencer par préparer la dacquoise qui est en fait une préparation ("appareil") meringuée.
Sur une feuille de papier sulfurisé, tracer 2 cercles de 18 cm de diamètre - en général, je congèle un des deux disques, mais vous pouvez choisir de mettre les 2 dans votre entremet.
Fouetter les blancs, lorsqu'ils commencent à mousser ajouter le sucre et continuer à fouetter jusqu'à une consistance ferme mais pas trop car plus votre meringue sera ferme et plus vous aurez de mal à incorporez les autres ingrédients.
Ajouter le mélange poudre de noisettes / sucre glace / fécule et incorporez délicatement avec une maryse.
Garnir la poche à douille et coucher sur votre feuille de papier sulfurisé en partant de l'intérieur vers l'extérieur, comme un escargot.
Enfourner pendant 12 à 15 min.
Réserver à la sortie du four, les fonds vont se durcir un peu en refroidissant.

Faire fondre la couverture lactée au bain marie, ajouter le praliné et la feuilletine.
Etaler sur un disque de dacquoise refroidi et mettez au congélateur pendant que vous préparez la mousse.

Pour le montage des entremets, je vous conseille le montage à l'envers, cela permet d'avoir un dessus bien lisse, surtout si vous envisagez de le glacer.
Préparer votre cercle chemisant le fond avec un film alimentaire bien tendu et terminer par une bande rhodoid à l'intérieur du cercle - mettre au congélateur sur une plaque.

Faire fondre la couverture noire au bain-marie. Lorsque tout est fondu, réserver jusqu'à idéalement 45°C; si vous n'avez pas de thermomètre, tremper le votre doigt, le chocolat doit être chaud mais limite tiède.
Pendant ce temps fouetter la crème jusqu'à une consistance "bec d'oiseau" - pas trop ferme.
Incorporer la crème dans le chocolat fondue et remuant délicatement avec une maryse.
Verser aussitôt dans le cercle, à son contact et parce que vous l'aurez mis au congélateur, la mousse va commencer à se figer et vous évitez ainsi les fuites.
Arrêter de remplir à environ 1.5cm du haut du cercle et déposer la dacquoise surmontée du praliné, celui-ci vers le bas.
Enfoncer légèrement la dacquoise et recouvrir si besoin du reste de mousse.

Mettre au congélateur pendant au moins 2h.

Pour démouler, retourner l'entremet, chauffer un peu le cercle entre vos mains ou si besoin au sèche cheveux.
Décorez à votre convenance, ici j'ai opté tout simplement pour de la poudre de cacao et quelques billes de riz soufflé.
La feuilletine sur le pourtour aide à cacher les éventuelles imperfections ;-)

N'hésitez pas à poser vos questions en commentaires, je vous assure que cette recette est très facile à réaliser alors lancez-vous!








30 décembre 2013

Omelette norvégienne

Oh la la, nous sommes déjà le 30 décembre et je viens de me rendre compte que je n'ai pas eu le temps de publier une seule recette pour les fêtes!!
Bon faut dire que cette année je n'ai pas pris 15 jours de vacances pour les fêtes et que je me suis un peu laissée débordée par les préparatifs.
Je vous propose donc à J-1 du réveillon, un dessert super rapide à réaliser pour celles et ceux qui seraient en panne d'inspiration pour demain soir :)
Pour le réveillon de Noël, je voulais un dessert glacé, histoire de terminer sur une note fraîche et un peu plus digeste ! :)
J'ai d'abord pensé à une bûche glacée, mais je voulais quelque chose d'encore plus festif et l'idée m'est donc venue de proposer une omelette norvégienne, une recette on ne peut plus classique mais que je n'ai jamais eu l'occasion de tester.
Elle présente par ailleurs l'intérêt de n'avoir que peu de chose à préparer, sauf si vous faites vous même votre glace; personnellement j'ai choisi une glace à la vanille toute prête, par manque de temps.

déco maison par ma fille ;)

Temps de préparation: 1h
Nombre de parts: 12
Ingrédients:
Génoise:
2 oeufs
60 grs de sucre
60 grs de farine
1.2 grs de levure

Meringue italienne:
2 blancs d’œufs
125 grs de sucre
5 cl d'eau

Sirop pour imbiber la génoise:
10 cl d'eau
10 grs de sucre
1 cs de rhum

1.5 L de glace à la vanille
100 grs de fruits confits


Préchauffez le four à 180°C.
Commencez par préparer votre génoise en fouettant les œufs au robot à grande vitesse jusqu'à obtenir un mélange mousseux.
Si vous n'avez pas de robot, fouettez vos œufs au bain marie jusqu'à obtenir une mousse tiède (environ 40°C), retirez du bain marie et continuer à fouetter vivement les œufs.
Incorporez ensuite le sucre à vitesse moyenne puis la farine et la levure.
Étalez votre appareil à génoise sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pendant 20 min.
Sortez votre glace du congélateur pour la ramollir un peu et pendant ce temps préparez le sirop qui va servir à imbiber la génoise.
Faites fondre le sucre dans l’eau et ajoutez le rhum ou un autre alcool de votre choix.
Lorsque la génoise est cuite, découpez une base de la taille de votre moule, personnellement j'ai utilisé un moule à cake en silicone 10*24 cm pour 12 personnes.
Punchez votre génoise en la badigeonnant de sirop.
Garnissez votre moule avec la moitié de la glace, étalez les fruits confits et terminez avec l'autre moitié de la glace.
Recouvrir avec la génoise, filmez et placez au congélateur le temps de préparer votre meringue italienne.
Commencez par préparer le sirop de sucre en portant à ébullition dans une casserole l'eau et le sucre.
Vous devez atteindre une température de 120°C, c'est la cuisson du sucre au boulé.
Si vous n'avez pas de thermomètre, je vous invite à voir la méthode très détaillée ici pour déterminer la bonne cuisson du sucre.
Avec le thermomètre, il faut en général arrêter la cuisson aux alentours des 115°C car même après la température continue d'augmenter.
Quand votre sirop bout, démarrez votre robot pour battre les blancs tout en surveillant la température de votre sucre!
Lorsque les blancs commencent à être ferme, versez le sirop de sucre en filet dans les blancs qui vont se serrer et prendre une couleur satinée brillante.
Continuez à battre jusqu'à refroidissement du mélange.
Démoulez alors votre glace et à l'aide d'une poche à douille ou juste avec une spatule recouvrez votre glace de meringue italienne.
Vous pouvez ensuite choisir de caraméliser tout de suite votre dessert ou le faire au dernier moment avec un petit chalumeau.
Je vous conseille de sortir votre omelette norvégienne 15 min avant de la déguster.
Pour les amateurs, vous pouvez faire flamber un peu d'alcool dans une petite casserole et "versez" les flammes sur la meringue au moment de servir pour un effet encore plus festif.


 J'en profite pour vous souhaiter à tous de très bonnes fêtes de fin d'année, RDV en 2014 pour de nouvelles recettes!

24 novembre 2013

Dinde farcies aux châtaignes et au foie gras

Nous voilà fin novembre, il faut commencer à penser aux cadeaux, aux repas de fêtes et je dois dire que cette année, je ne m'y suis pas encore plongée complètement, j'ai d'autres projets personnels en cours, je vous en reparlerai très prochainement ;)

Cette recette, je l'ai testé l'année dernière, je ne sais encore pas ce que je vais faire cette année...
Normalement, à l'approche des fêtes de fin d'année, je suis toujours dans les starting blocks longtemps à l'avance (trop longtemps selon certaines mauvaises langues qui se reconnaitront...) mais étant donné que je dois m'occuper de quasiment tous les cadeaux de tout le monde et pour tout le monde et qu'en plus c'est toujours moi qui suis l'hôtesse de maison, un minimum d'organisation s'impose!
Bon oui je l'admets j'aime bien recevoir, mais je m'impose d'innover à chaque fois, par défi personnel mais aussi évidemment pour surprendre mes invités.

L'an dernier, on m'avait demandé de réaliser un menu traditionnel.
Dans un premier temps, je me suis sentie un peu frustrée de ne pas pouvoir faire des choses un peu originales, mais "l'originalité cette année c'était de faire traditionnel" dixit mon frère qui pourtant aime être surpris.
J'ai donc relevé le défi et me suis lancée sans filet car vous vous doutez bien que là je n'ai pas pu tester la recette avant sinon on aurait mangé de la dinde pendant des jours et des jours à la maison!!
Jusqu'au moment où j'ai déposé la dinde sur la table j'ai douté: sera-t-elle assez cuite, pas trop sèche, assez goûteuse....
Verdict: à priori tout le monde l'a trouvé très bonne (et je peux vous dire que dans ma famille, un compliment comme ça, c'est pas donné tous les jours!!)

Donc pour les frileux, allez-y les yeux fermés, la recette est inratable et avec la chance du débutant, vous épaterez à coup sûr vos invités.
Du coup je vous la sers comme à mes invités, dans le plat, pas de présentation à l'assiette, tradition oblige :)
Vous m'excuserez pour la qualité de la photo, mais comme je vous l'ai dit, je n'ai pas fait de test avant donc celle ci a été prise le jour J.


Temps de préparation: 30 min
Temps de cuisson: 2h30
Nombre de parts: 10


Ingrédients:
1 dinde de 3 kgs
2 oignons
3 tranches de pain de mie
un peu de lait
20 grs de foie gras mi-cuit
300 grs de châtaignes (1 boîte)
25 ml de cognac
2 oeufs
100 grs de beurre fondu

Emincez les oignons et faites les dorer à la poêle dans un peu de beurre.
Arrosez le pain de mie avec un peu de lait, émiettez et ajoutez les oignons, le foie gras et les châtaignes.
Ecrasez avec une fourchette, ajoutez 2 oeufs et le cognac et bien mélanger.

Préchauffez votre four à 270°C.
Disposez la dinde dans un grand plat et remplissez l'intérieur avec la farce.
Refermez avec du fil de cuisine en serrant bien.
Badigeonnez généreusement avec le beurre fondu.

Enfournez pendant 15 min, retournez la complètement pour la dorer aussi dessous et laissez encore 15 min.
Baissez ensuite la température à 210°C et laissez cuire pendant 2h (toutes les 30 min, badigeonnez-la et tournez votre plat avant de remettre au four).
1h avant la fin de la cuisson, vous pouvez couvrir de papier d'aluminium pour éviter que la peau ne soit trop grillée.

Il ne vous reste plus qu'à la servir avec un bon gratin et des haricots verts.

12 octobre 2013

Porc pané à la japonaise (ou porc Tonkatsu)

Eh oui la cuisine japonaise ce ne sont pas que des sushis, loin de là! C'est une cuisine que j'aimerais beaucoup découvrir, mon frère m'en a beaucoup parlé, lui qui a passé quelques mois là bas.
Cette recette est vraiment très simple et rapide à réaliser, elle ne demande pas beaucoup d'ingrédients.
Ici je me suis juste contentée de cuisiner le porc, et pas la sauce Tonkatsu, car j'aime le manger juste avec un filet de jus de citron.



Temps de préparation: 5 min
Temps de cuisson: 8 min
Nombre de parts: 4

Ingrédients:

4 escalopes de porc ou côtes de porc désossées
2 oeufs
4 cs de fécule de pomme de terre
de la panure japonaise "Panko"
sel, poivre


Préchauffez votre friteuse ou de l'huile dans un wok.
Salez et poivrez les escalopes sur chaque face.
Poudrez avec la fécule de pomme de terre, trempez dans les oeufs battus et finissez par la panure.

Plongez dans l'huile bouillante, 4 min par face.

Egouttez et posez sur un sopalin pour enlevez l'excédent d'huile.
Découpez en tranche assez épaisse d'environ 1cm et servez avec du riz, des pâtes ou comme au Japon avec une salade de chou.

Je vous avais dit que c'était super rapide non? :)

04 octobre 2013

Bavarois à la fraise et speculoos

En ce moment, je ne touche pas terre…je ne sais pas si je manque d’énergie à cause l'absence de soleil ou si je suis moins organisée qu’avant, toujours est-il que je me suis retrouvée un dimanche matin à chercher une recette pour un dessert que je devais apporter pour le déjeuner….
J’avais récemment acheté une purée de fraises dans mon Epicerie Fruit préférée, et je voulais absolument l’utiliser malgré le risque que le bavarois n’ait pas le temps de se gélifier comme il faut.
Cette recette trouvée sur le net est tout simplement parfaite, j’ai juste changé 2-3 choses en allégeant la quantité de sucre entre autres.
Je pense qu’elle va faire partie de mes recettes fétiches que je note soigneusement sur un cahier car elle fait partie de ces recettes que je n’ai plus besoin de retravailler et que je peux reproduire les yeux fermés.



Temps de préparation: 20 min
Temps de repos: 2h
Nombre de parts: 12

Ingrédients:

40 cl de crème fraîche liquide entière (30% MG)
60 grs de sucre en poudre
3 feuilles de gélatine
450 grs de purée de fraises
250 grs de spéculoos (1 paquet)
80 grs de beurre
des pistaches hachées

Laissez tremper 2 feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide puis commencez par préparer la base du gâteau en mixant les spéculoos.
Mélangez avec le beurre fondu.
Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, disposez un cercle à pâtisserie de 25cm de diamètre ou du rhodoïd et répartissez le mélange au fond en tassant bien.
Réservez au frais.

Pendant ce temps chauffez 100 grs de purée de fraises avec la gélatine ramollie jusqu’à dissolution complète; ajoutez 150 grs de purée pour refroidir le mélange; réservez.
Fouettez la crème quelques minutes puis ajoutez le sucre et continuez de fouettez jusqu’à obtention d’une chantilly ferme.
Incorporez la purée de fraise et mélangez délicatement avec une maryse pour obtenir un appareil homogène.
Répartissez sur la base spéculoos et réservez au frais.

Chauffez à nouveau 100 grs de purée de fraises avec 1 feuille de gélatine ramollie au préalable et ajoutez le reste de purée.
Laissez refroidir avant de verser sur le bavarois et remettez au frais pour 1 à 2h.
Dès que le bavarois a pris, vous pouvez retirer délicatement le cercle ou la feuille de rhodoïd et décorez avec des pistaches hachées.


23 septembre 2013

Foccacia à la truite fumée

Je suis tout le temps à la recherche d'idées pour l'apéro, j'aime bien varier.
Souvent j'ouvre mon frigo et à partir d'un ingrédient, je cherche ma recette.
Ce jour là, il me restait un peu de truite fumée, je me suis donc lancée dans un test de foccacia qui n'est ni plus ni moins qu'une pâte à pain garnie.




Temps de préparation: 2h
Nombre de parts: 20 bouchées

Ingrédients:

100 ml d'eau
1 cs d'huile d'olive
1 jaune d'oeuf
5 grs de sel
175 grs de farine T55
3 grs de levure boulangère
1 cs de thym
150 grs de truite fumée
75 grs de fromage ail et fines herbes
herbes de provence

Dans la machine à pain, versez l'eau, l'huile et les jaunes d'oeufs.
Ajoutez la farine, le sel et la levure. 
Lancez le programme "Pâte", sur la mienne, le cycle dure 1h30.
Si vous n'avez pas de machine à pain, vous pouvez bien évidemment préparer votre pâte et la faire lever à température ambiante après.

Dès que la pâte est prête, divisez là en 2.
Recouvrir une plaque avec une feuille de cuisson.
Farinez votre plan de travail et étalez un premier pâton de la taille de votre plaque de cuisson avec les mains ce qui évite de trop casser la texture de la pâte.
Etalez le fromage (je vous conseille de le passer 15 sec au micro-ondes avant) et déposez des lamelles de truite dessus.
Recouvrez avec le 2è pâton étalé de la même façon.
Pressez tout le tour avec les doigts pour bien sceller la foccacia.
Badigeonnez avec de l'huile d'olive et saupoudrez d'herbes de provence.
Enfournez pendant 20 min, découpez en carrés.
Personnellement je la préfère légèrement tiédie mais elle peut aussi se déguster froide.

13 septembre 2013

Potatoes aux herbes et paprika

A la maison, je fais rarement des frites, il faut sortir la friteuse, mettre de l'huile, filtrer l'huile, laver la friteuse....bref à moins d'avoir une grosse envie, on les mange plutôt au resto, ce qui fait du coup doublement plaisir aux enfants!
En plus c'est pas très diététique...

Mais ça c'était avant....Avant que je découvre la simplicité et le délice des potatoes.
Si, si, je vous assure, c'est super simple et rapide à faire puisqu'en plus y'a même pas besoin d'éplucher les pommes de terre!
Cette recette a fait l'unanimité à la maison alors lancez vous!


Temps de préparation: 10 min
Temps de cuisson: 30 min
Nombre de parts: 4

Ingrédients:

8 belles pommes de terre (j'ai utilisé des spéciales vapeur, c'est celles que j'avais sous la main)
4 cs d'huile d'olive
2 cs d'herbes de provence
2 cc de paprika
2 cs de chapelure
1 cc de sel
1/2 cc de poivre concassé


Lavez soigneusement les pommes de terre à l'aide d'une petite brosse, découpez les en gros quartiers.
Mettez-les dans un grand sac, type sac de congélation, et ajoutez tous les ingrédients listés ci-dessus.
Mélangez bien.

Préchauffez votre four à 200°C (Th 6-7).
Déposez les potatoes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 30 min.

Régalez vous!


28 juillet 2013

Gâteau d'anniversaire - Thème Angry Birds

Aujourd’hui, je ne vous présente pas vraiment une recette mais plutôt des idées pour préparer un goûter d'anniversaire.
Parce que je suis sûre que d’autres mamans ont tout comme moi cherché pendant longtemps des idées, je partage ici mes petits tuyaux trouvés à droite à gauche.

Quand je choisis un thème pour mes repas ou pour des fêtes, j’aime bien le respecter jusqu’au moindre détail, et même pour un goûter d’enfants ; certains d’entre vous penseront certainement que j’en fais trop mais ça me plait, même si je suis bien d’accord que ce n’est pas le plus important pour les enfants qui pourraient se contenter d’un gâteau au chocolat tout prêt, le principal pour eux étant de recevoir leurs copains pour jouer.

Pour son 6è anniversaire, mon fils a choisi le thème Angry Birds, à partir de là, il ne me restait plus qu’à imaginer le gâteau, la décoration pour le jour J, les invitations, etc….

Pour ceux qui ne connaissent pas, Angry Birds est un jeu d'origine finlandaise développé à la base pour les smartphones et dont le but est de lancer des poules sur des cochons...oui bon dis comme ça c'est pas terrible mais c'est ma vision des choses, parce que je n'accroche pas trop à ce jeu mais il est à priori très populaires auprès des utilisateurs de smartphones et autres tablettes.


Et voici le résultat la Sweet Table du goûter d'anniversaire:


Commençons par le gâteau ; pour en avoir fait pas mal depuis le début d’année, je peux vous dire que les gâteaux recouverts de pâte à sucre sont quand même un must pour les goûters d’anniversaires.
J’ai pas mal fureter sur le net, en faisant des recherches en anglais, les Américains étant très friands de ce genre de gâteaux ; même si vous ne trouvez pas de photo du gâteau idéal, vous pouvez glaner des idées par ci par là pour réaliser le gâteau dont rêve votre enfant.
L’avantage, c’est que sans compter la décoration finale, vous pouvez faire un gâteau très rapidement qui plaira à coup sûr aux enfants : l’association gâteau au yaourt / Nutella est parfaite je trouve.
Le gâteau au yaourt est une très bonne base, il est rapide et très simple à faire, vous pouvez donc le cuisiner avec votre enfant qui sera tout fier de participer à la réalisation de son gâteau. 
Vous pouvez le faire la veille du jour J, c’est même mieux.

Ici j’ai donc repris la recette de mon gâteau Mario Kart (ici) pour l’adapter au thème.



La veille j’ai préparé un gâteau damier avec 2 gâteaux au yaourt et du Nutella que j’ai laissé au frais toute la nuit en ayant pris soin de poser un poids dessus.
J’ai aussi réalisé mes petits sujets à l’aide de pâte à sucre et/ou pâte d’amande, réglisse et des feutres alimentaires que j’ai conservé dans une boîte fermée pour ne les poser qu’au dernier moment sur mon gâteau.
Pour les piliers et rochers, j’ai utilisé des Kit-Kat et des Marshmallows, mais vous pouvez aussi les faire en pâte à sucre si le cœur vous en dit, il existe même des moules spéciaux pour faire des planches de bois.



Pour la décoration de la fête, j’ai trouvé pas mal de choses ici, pour décorer les ballons, la nappe, les verres et même le jeu de massacre.







Et si comme moi vous êtes un(e) adepte du DIY (Do It Yourself pour les non-initié(e)s) vous trouverez aussi votre bonheur sur le blog de Shery K, une designeuse américaine qui met en ligne gratuitement des patrons à imprimer pour fabriquer vous-même vos guirlandes, cartes d’invitations et boîtes de bonbons pour changer un peu des traditionnels sachets en plastique.



Je vous conseille tout de même de vous y prendre un peu à l’avance, faites des ateliers découpage / collage le soir devant la télé avec votre moitié car il n’y a pas de raison que vous soyez seul(e) à bosser ! J

Au final, j’étais bien contente du résultat même si aucun des petits copains de mon fils ne connaissaient Angry Birds ……

Si vous aussi vous avez des bons plans / idées à partager, n'hésitez pas à me laisser un commentaire!

05 juillet 2013

Raviolis pékinois

Ah les raviolis pékinois....c'est bon mais c'est long à faire!!
La récompense c'est qu'ils sont toujours appréciés à l'unanimité.
Ils font partie de la famille des Dim Sum et sont une spécialité de .... Pékin :)

Le petit plus de ces Dim Sum, c'est le côté à la fois tendre et croustillant de la pâte obtenu par l'ajout d'un peu d'eau à la cuisson.
Il convient de ne pas les confondre avec les Gyoza qui sont des raviolis japonais avec une pâte plus fine et une farce différente.

Pour ce qui est de la farce, vous trouverez sans doute plusieurs écoles, en ce qui me concerne, la vraie farce est celle à base de porc, choux chinois et carottes avec la part belle aux légumes.
Je tiens bien évidemment cette recette de ma maman.



Pour réaliser facilement les raviolis, il vous faudra toutefois être équipé d'un laminoir à pâte (et d'une paire de bras musclés s'il est manuel ... )
J'ai pour ma part la chance d'avoir un robot :)


Temps de préparation: 3h
Nombre de pièces: 120


Ingrédients:

1 kg de farine
350 ml d'eau chaude
18 ml d'eau froide
2 cc de sel
3 cs d'huile

1 kg d'échine de porc
4 belles carottes
1 chou chinois
100 grs de gingembre
5 cs de sauce soja
2 cs d'huile de sésame
2 cc de poivre
3 cc de sel
1 gousse d'ail
1 cs de sucre
2 cs de vin de riz Shaoxing


Mélangez la farine avec l'eau chaude puis l'eau froide.
Ajoutez le sel et l'huile.
Couvrir d'un linge et laissez reposer.

Épluchez les carottes, effeuillez le chou et laissez les blanchir pendant 6-7 min.
Les carottes doivent être cuites mais fermes.
Laissez refroidir.
Hachez le porc.
Taillez les carottes en julienne.
Émincez le chou et pressez par poignées entre vos mains pour extraire l'eau au maximum.
Mélangez le tout dans un grand saladier.
Hachez le gingembre et pressez le au dessus du saladier pour extraire tout le jus.
Ajoutez le reste des ingrédients, mélangez bien.
Réservez au frais.

Divisez la pâte en 10 pâtons.
Abaissez chaque pâton  légèrement pour pouvoir le passer dans le laminoir avec l'épaisseur la plus large dans un premier temps (n°1), repliez la pâte et la repassez dans la machine, répétez l'opération jusqu'à obtenir une bande de pâte lisse.
Farinez bien chaque bande de pâte.
Une fois tous les pâtons abaissés, réglez votre machine sur une épaisseur plus fine (n°5 pour un laminoir manuel, n°3 pour le kitchenaid).
Passez la première bande de pâte, posez la sur votre plan de travail, farinez et à l'aide d'un emporte pièce d'environ 8cm de diamètre, découpez des disques de pâte.


Déposez une bonne cuillère de farce au centre du disque.
Il existe plusieurs façons de plier les raviolis; pour ma part je préfère partir du centre, alors que ma mère commence par une extrémité.....tout est question d'habitude et de dextérité :)
Rabattez 2 bords opposés et scellez en pinçant par le milieu.



D'une main, maintenez le ravioli par le centre et avec l'index de l'autre main, rabattez la pâte pour faire un pli; répétez l'opération 3 ou 4 fois et procédez de même de l'autre côté.
Les photos parlent d'elles mêmes :)



Pour les cuire, déposez les dans une poêle bien huilée, versez un bol d'eau, couvrez et laissez cuire jusqu'à ce que toute l'eau soit évaporée (quand vous n'entendez plus de bruit c'est qu'il n'y a plus d'eau).
Baissez alors le feu, laissez grilloter encore un peu; vous obtiendrez ainsi des raviolis grillés dessous et cuits à la vapeur dessus.
Servez accompagné d'une sauce soja et de vinaigre chinois.


Vous pouvez aussi les congeler en les déposant sur un plateau fariné ou recouvert d'une feuille de papier sulfurisé afin qu'ils ne collent pas entre eux.


Faites les cuire de la même façon que décrite précédemment sans les décongeler au préalable.